Comment faire une haie naturelle ?

Conseils Jardin

0

Si vous avez besoin de faire une haie séparative, il est possible de le faire en utilisant un type de végétal, par exemple le buis ou encore le photinia. Cette conception traditionnelle de la haie de jardin est aujourd’hui encore choisie par de nombreux propriétaires qui souhaite par exemple cacher la vue du voisin mais le monospécifique est devancé par les choix de plus en plus par la haie composée ou dite « naturelle ». Cela permet d’avoir une belle diversité d’espèces végétales et de créer des couleurs différentes selon les saisons. La haie naturelle a aussi un avantage par sa biodiversité en permettant la création de flore et de faune propres, voire la production de certains fruits.

Concevoir une haie naturelle

Si vous vous orientez vers une haie fruitière, il faudra avoir un peu de réflexion sur le choix des essences. La réussite dépend en effet du mélanger des arbres et arbustes, de fruitiers domestiques et sauvages, de l’exotisme aussi. Un plan de plantation est dans ce cas idéal et nous vous invitons à prendre contact avec nos experts paysagistes sur ce point.

Pour les fruitiers de vergers classiques, on peut les regrouper en deux catégories principales : Ceux de plein vent comme les pommiers, les poiriers ou les cerisiers et ceux que l’on considérera comme productifs à l’instar des abricotiers, des pruniers mais aussi de certains pommiers, cerisiers et poiriers. Pour la première catégorie de fruitiers, oubliez-les dans votre haie naturelle si vous avez un jardin modeste. en revanche, penchez-vous sur ceux pour lesquels on peut limiter les dimensions par la taille d’entretien deux fois par l’année : C’est le cas des figuiers, des cognassiers, des plaqueminiers ou encore des néfliers.

Planifier sa haie naturelle

Pour toutes les plantes et arbustes fruitiers, il est nécessaire de favoriser un accès au soleil pour que ces derniers puissent réellement fructifier. L’aération est aussi très importante et permet de garder un bon état sanitaire de l’ensemble. Une réflexion en fonction du climat et de l’exposition s’impose mais aussi en fonction de la nature du sol.

Demandez-nous notre avis sur le sol de votre jardin

Faites planter quoiqu’il en soi vos arbres en une seule ligne (voire en deux lignes) et non en quinconce, cela permettra de faciliter les récoltes à venir. L’ordre de plantation varie selon les espèces choisies évidemment mais on peut avoir ce type de réflexion comme base : Un arbre fruitier pour 4 à 5 arbustes. Le choix entre les petits et les grands arbustes pourra se faire au moment de la réflexion sur le plan de jardin, d’autant que tous n’ont pas les mêmes avantages et inconvénients dans l’édification d’une haie naturelle.

Inscrivez-vous pour bénéficier de nos offres bien-être