Quel traitement pour une piscine : chlore, brome, sel, oxygène actif ?


Plusieurs solutions sont disponibles pour le traitement des piscines tel que le chlore, le brome,  le sel ou l’oxygène actif.

Quel est le traitement piscine idéal ? Où trouver ces produits de traitement piscine dans le Nord ?

Une piscine doit être entretenue convenablement pour que les produits soient efficaces. Les questions à se poser sont :

Le ph est il correct ?
Le ph doit être entre 7,0 et 7,4.

Le filtre est il propre ?
Filtre à sable : mettre la vanne sur lavage à contre-courant
Filtre à cartouche: nettoyer la cartouche
Filtre à diatomées: mettre la vanne sur lavage à contre-courant

Le système de filtration fonctionne t-il correctement ?
La pompe du système de filtration doit fonctionner au minimum 6 heures par jour. De plus il est préférable de vérifier qu’il n’y a pas de grosses impuretés (feuilles mortes, …) dans le panier de skimmer, qui l’obstruent.

Il existe plusieurs systèmes de traitement pour une piscine.

Le chlore

Le chlore est un désinfectant. Il parvient à supprimer les bactéries, virus, champignons et déchets organiques amenés par les utilisateurs ou présents aux abords de la piscine. Le chlore a également un pouvoir de rémanence. Non seulement il purifie l’eau et détruit les germes dès leur apparition, mais c’est également un bon algicide dans une utilisation préventive anti-algue.

Le chlore s’utilise sous deux formes :

  • Le chlore longue durée ou chlore lent : Le traitement le plus courant. Les galets de chlore sont placés dans le skimmer ou dans le chlorinateur et se dissolvent lentement.
  • Le chlore choc : C’est le traitement curatif qu’on utilise lorsque l’eau de la piscine verdit, c’est-à-dire que les algues envahissent le bassin et donne une eau verdâtre ou lors de la remise en route du bassin au printemps (sortie d’hivernage). Le chlore choc se dissout très vite et va donner un effet de stérilisation rapide.

Le Brome

Tout comme le chlore, le brome est un désinfectant à pH élevé et tout aussi efficace. Il élimine  bactéries, virus, champignons et déchets organiques dus à l’utilisation de la piscine ou de ses abords. Le brome a un pouvoir de rémanence également. Il purifie l’eau immédiatement et détruit les germes dès leur apparition. C’est aussi un bon algicide dans une utilisation préventive anti-algue.
Le brome sait être utilisé en remplacement ou conjointement au chlore.

La distinction entre le brome et le chlore est que le brome n’est pas irritant pour la peau ni pour les muqueuses. Il est par ailleurs inodore. Le brome doit être privilégié si vous êtes confrontés à des problèmes d’allergies aux produits chlorés.

Par ailleurs le brome est particulièrement efficace lorsque l’eau de votre piscine est élevée en température. C’est un très bon système de traitement pour les spas, les piscines chauffées et les piscines placées en plein soleil.

Deux types de traitements

  1. Le brome longue durée : Le brome se place dans un diffuseur de brome ou brominateur où il va se dissoudre lentement. Le brome existe sous forme de galet pastilles ou en tablettes.
  2. Le brome choc : C’est le traitement curatif qu’on utilise lorsque l’eau de la piscine vire (verdi), c’est-à-dire que les algues envahissent le bassin et donne une eau verdâtre ou lors de la remise en route du bassin au printemps (sortie d’hivernage). Le brome choc se dissout très vite et va donner un effet de stérilisation rapide.

L’oxygène actif

L’oxygène actif qu’on appelle également mono persulfate ou peroxyde est un moyen de traitement idéal pour toutes piscines familiales de tailles standards. L’oxygène actif s’emploie comme le chlore mais ne présente aucune odeur, ni source d’irritation.

L’oxygène actif est sous forme de comprimés à mettre dans la piscine. Il permet de désinfecter efficacement l’eau et permet également l’oxydation des impuretés organiques. Il détruit bactéries, champignons, virus et algues. La durée de vie de l’efficacité des comprimés dans l’eau est d’environ trois semaines.

Il est possible d’utiliser l’oxygène actif seul ou de l’associer avec un autre produit de traitement comme le chlore qui permettra d’avoir un traitement extrêmement efficace par exemple après l’hivernage.

 

PHMB

Le PHMB (Polymère d’HexaMethylèneBiguanide) est particulièrement efficace, c’est un produit neutre et d’une grande stabilité, de plus il ne génère aucun problème gênant tels que les chloramines.

Le PHMB combat efficacement une grande variété de germes et apporte une véritable clarification de l’eau grâce à son action de micro-floculation. La PHMB peut s’utiliser à la fois seul ou associé à un algicide.
Attention le PHMB ne s’utilise pas avec le chlore ou le brome. Si vous utilisiez un traitement avec du chlore ou du brome, vous devrez verser du thiosulfate de soude qui permettra de détruire les molécules chlorées ou alors de changer l’eau.

 

L’électrolyse au sel

L’électrolyse du sel est une réaction chimique naturelle. Elle fonctionne grâce à un appareil installé sur le circuit de filtration, l’électrolyseur, qui est muni d’une cellule qui transforme le sel en chlore naturel au contact de l’eau.
Ce chlore naturel a la même efficacité que le chlore chimique avant de redevenir du sel. L’électrolyse au sel constitue un cycle perpétuel.
Du sel spécial piscine est donc mis dans l’eau qui est ainsi traitée et légèrement salée (15 fois moins que l’eau de mer). Pour que le cycle fonctionne il faut que la filtration soit en fonctionnement puisque le système est positionné dessus (dans le local technique).
Le sel ne se met qu’une fois lors de la mise en route de la piscine, puis on rajoute environ 10% de sel par an pour contrer la perte d’eau par évaporation et l’apport d’eau non chargée en sel par la pluie.

Les Ultra-violet

Il est également possible de stériliser l’eau par UV.  C’est une solution 100% naturelle qui permet de n’utiliser aucun produit dérivé du chlore.
Le stérilisateur UV est installé sur le système de filtration, en amont du filtre, l’appareil produit des rayons ultraviolets C au niveau de la chambre de traitement où l’eau circule en couche mince. Les rayons perturbent les métabolismes des germes, champignons, moisissures et algues jusqu’à leur destruction totale. Il est indispensable d’avoir un bon système de filtration afin de ne pas venir obstruer la zone de stérilisation.

Le TAC

Le TAC est le taux d’alcalinité total. C’est un paramètre qu’il faut impérativement déterminer une fois par mois (principalement pour les eaux du Nord). Une eau avec un TAC faible subira une forte variations de pH. A l’inverse une eau avec un TAC fort subira peu de variations de pH. Un TAC correct permet donc à l’eau de mieux résister aux variations de pH provoquées par la météo, les nages à contre courant, une forte fréquentation de baigneurs,…

[Total : 0    Moyenne : 0/5]