A quel âge emmener son bébé à la piscine ?

Piscine privée ou publique : tout ce qu'il faut savoir pour votre bébé

0

Quand on voit à quel point un bébé apprécie de prendre son bain, on a envie de lui faire plaisir et de lui proposer les joies de la baignade en famille dans un plus grand espace. L’activité bébé nageur peut également être la première activité « sportive » de votre bébé. Cependant, quelques règles s’imposent avant de plonger bébé dans le grand bain ! On vous explique quelles sont les précautions à prendre pour profiter pleinement de ces moments et éviter les dangers de la noyade.

A quel âge mettre son bébé dans une piscine ?

Tous les pédiatres ou les éducateurs sportifs en piscine vous le diront si vous leur posez la question directement : un bébé doit attendre d’être à jour de ses vaccins obligatoires avant de s’adonner aux joies des activités aquatiques. C’est-à-dire, en général, pas avant l’âge de 4 ou 6 mois. Avant cet âge, les risques d’infection sont importants surtout si vous comptez l’emmener dans une piscine publique où, bien que toutes les précautions soient prises pour la santé des nageurs, celle des bébés reste trop fragile. De plus, l’eau peut paraître froide pour votre enfant s’il ne bouge pas beaucoup dans l’eau, ce qui peut être néfaste pour sa santé. Et c’est sans compter les courants d’air, qu’il peut parfois subir.

Les précautions à prendre pour un bébé nageur

Votre bébé est à jour de ses vaccins, et hop, c’est le grand bain. Quelle joie pour lui de découvrir les bienfaits de la baignade en famille, surtout si vous disposez de votre propre piscine et qu’il peut se baigner régulièrement ! Attention, là encore quelques précautions s’imposent. Il est préférable de lui proposer de courtes séances adaptées à son âge : si votre enfant est très jeune, commencez par des séances de 10 minutes que vous augmenterez progressivement selon son aisance dans l’eau. S’il a peur ou s’il a vite froid, ne le contraignez pas à rester, cela pourrait être contre-productif pour les séances suivantes. Participer à des séances « bébés nageurs » dans une piscine proche de chez vous peut être une première étape même si vous disposez d’une piscine privée. En effet, les maitres-nageurs sauront vous guider sur l’approche à avoir avec votre bébé pour le familiariser avec ce nouvel environnement. Des petits jeux lui seront proposés, avec votre aide, pour lui permettre de commencer à apprendre les différentes positions dans l’eau : assis, allongé ou même debout et ainsi se sentir plus à l’aise.

Comment équiper son bébé pour profiter pleinement de la piscine ?

A partir de 6 mois, vous pouvez commencer à lui mettre des brassards. Cependant, cet équipement ne vous dispense pas d’une surveillance accrue. Bien entendu, il vous faudra rester dans l’eau à côté de lui, pour éviter tout problème mais également pour qu’il gagne en confiance. Si la piscine se trouve à l’extérieur, n’oubliez pas de lui mettre un petit chapeau sur la tête, des lunettes de soleil, une crème de protection solaire ou encore mieux un vêtement anti-UV. Et le voilà parer pour profiter pleinement de ces merveilleux moments en famille !

Une fois sorti de l’eau, rincez votre bébé pour le débarrasser du chlore qui pourrait fragiliser sa peau et séchez-le correctement pour lui éviter de prendre froid.

Quelle sécurité avec un bébé à la piscine ?

On l’a déjà évoqué plus haut, doter votre bébé de brassards ou tout autre système de bouée, n’est pas un gage de sécurité en soi. Il vous faudra redoubler de vigilance dès lors que vous irez à la piscine avec votre bébé surtout lorsqu’il commencera à marcher et à gagner en confiance et en autonomie. Pour votre piscine privée, vous devrez mettre en place toutes les mesures de sécurité imposées par la loi : poser un abri ou une couverture de piscine, une barrière ou encore une alarme de piscine.

Que vous l’emmeniez en piscine publique ou privée, sensibilisez-le dès que possible, sans lui faire peur, aux quelques règles indispensables : ne jamais aller seul dans l’eau s’il ne sait pas nager, ne pas courir autour de la piscine ou encore ne pas sauter, dans la piscine, sans y être autorisé.

[Total : 1    Moyenne : 1/5]
Inscrivez-vous pour bénéficier de nos offres bien-être