Concevez facilement votre jardin potager !

0

Avoir son propre potager chez soi est un réel plaisir pour toute personne vivant en ville ou en zone rurale. Pour optimiser au maximum la récolte, il existe des méthodes qui vous permettront d’atteindre cet objectif.

La préparation de la terre

La règle d’or pour un avoir un potager, c’est d’avoir un sol travaillé et impeccable !

Un sol bien entretenu est évidemment essentiel au bon développement des semis et plantations. Dans le cas d’un petit potager hors-sol, la qualité du sol sera d’autant plus importante.

Pour des petites superficies, la griffe ou la fourche à la main sont des outils précis et efficaces. Équipés de petites dents, ils vous permettront d’ameublir le sol jusqu’à 10 cm environ.

Pour un meilleur résultat, vous pouvez achever le travail à l’aide un râteau afin d’égaliser le niveau de la terre. Un sol régulièrement travaillé vous aidera à conserver plus facilement les racines de vos plantes.

La plantation

Au moment de la plantation, il faut bien choisir ses outils de travail. En effet des outils adaptés vous aideront à obtenir de meilleurs résultats lors de la cueillette.

Pour repiquer dans de bonnes conditions, nous vous conseillons d’utiliser un plantoir en forme de cône effilé, qui sera parfait pour faire les trous de plantation pour vos futures jeunes pousses. Dans le cas où les plantes à repiquer sont dans des pots, il sera préférable d’utiliser un tuteur pour mieux sortir la plante de son pot.

Si les plantes à repiquer sont en godets, l’outil le mieux adapté est le transplantoir. Le transplantoir est une petite pelle idéale pour que vos trous soient à la même taille.

Quand vos trous sont terminés, pensez à placer les étiquettes des plantes ! Ce sera plus facile de vous y repérer à l’avenir.

L’entretien de votre potager

Nous l’avons déjà dit un peu plus haut dans l’article, mais l’entretien de votre potager sera la clé pour la réussite. Il faut par exemple désherber et aérer la terre assez souvent.

L’outil le plus adapté pour ces tâches est la serfouette qui existe en deux modèles : la panne-fourche et la panne-langue.

Que l’on choisisse l’un ou l’autre, la partie « panne » de l’outil est la même. Elle permet de se débarrasser des mauvaises herbes, mais également d’aérer le sol en cassant la croûte de terre supérieure. Ensuite, pour les parties différentes, c’est très simple. Le modèle avec fourche sera plutôt utilisé pour ameublir le sol, tandis que, le modèle avec langue sera utilisé pour creuser des trous pour les jeunes pousses.

L’arrosage de votre potager

L’arrosage est une autre étape, essentielle au bon développement de votre potager. Nous vous conseillons d’utiliser un pluviomètre pour mesurer la quantité d’eau présente dans le sol. Cela vous sera utile pour déterminer si votre potager nécessite ou non un arrosage.

Quand on parle d’arrosage, en pense forcément à l’arrosoir. Effectivement, il reste l’outil incontournable du monde du jardinage ! L’intérêt ici est l’utilisation de la pomme de l’arrosoir. Pour arroser vos jeunes pousses avec délicatesse, vous utiliserez la pomme de l’arrosoir. Sans la pomme, en apportera plutôt l’eau au pied des plantes sans mouiller les feuilles. Anticipez également le problème de l’acheminement de l’eau en vous procurant un tuyau d’arrosage adapté à votre espace.

Et pour finir, la récolte

Viendra un peu plus tard le temps des récoltes où vos bons petits fruits et légumes « maison » attendront bien sagement d’être cueillis. Vous aurez besoin d’un panier ou d’une bassine pour transporter votre précieux ! Pensez aussi à vous munir de gants de jardin qui vous faciliteront certaines tâches quotidiennes.

Inscrivez-vous pour bénéficier de nos offres bien-être