Quand arroser son gazon dans les Hauts de France ?

Conseils Jardin

0

On le sait, une pelouse a besoin d’arrosages plus u moins abondants pendant une bonne durée au cours des saisons. Ainsi, même dans les Hauts de France, il devient nécessaire de procéder à l’arrosage du gazon de la fin du printemps au début de l’automne. Cela fait partie des besoins d’entretien des pelouses mais cela peut se réfléchir et s’organiser assez facilement de nos jours.

Les fréquences d’arrosage du gazon

Évidemment, c’est principalement en été que votre pelouse a besoin d’eau. L’usage d’eau n’est pas toujours utilisé en raison des vigilances canicules mais on peut estimer que arroser deux fois par semaine sa pelouse durant les plus fortes périodes de chaleur peut s’avérer utile. Avec trois à quatre litres par mètre carré arrosé, il est possible de bien mouiller les enracinements profonds. Préférez toujours une périodicité un peu plus intense qu’un arrosage trop fin et quotidien.

Cela dit, c’est bien l’aspect de votre pelouse qui doit guider votre choix de partir sur l’arrosage ou non. Si le gazon a suffisamment d’eau, on pourra ainsi constater que couleur de la pelouse devient plus foncée et tire sur le bleu-vert. De même, marcher sur la pelouse laisse des marques de pas et les brins d’herbes se replient sur eux-mêmes.

Si vous avez un système d’arrosage mécanique, programmez-le sur deux fois par semaine maximum, de préférence la nuit.

Pour des raisons écologiques et économiques, prenez en compte les alertes sécheresses et si vous pouvez diminuer la consommation d’eau pour l’arrosage, c’est nettement mieux. Évitez d’arroser si vous constatez que le temps est humide, quand vous avez la chance de posséder aussi un sol argileux qui retient les eaux, quand vous tondez assez haut votre herbe. C’est la raison pour laquelle, il vaut mieux moins tondre pour permettre à la pelouse de garder de l’humidité. Préférez des hauteurs de taille d’environ six à sept centimètres en moyenne.

Les mélanges de gazon pour limiter les besoins d’arrosage

La diversité se retrouve aussi dans la pelouse de votre jardin. Il existe différents types de gazons qui permettent, en étant associés, de limiter les arrosages durant les périodes estivales de l’année. Certaines herbes sont plus résistantes à la sécheresse, c’est le cas notamment du kikuyu, une graminée vivace couvre-sol utilisée comme gazon. La fétuge rouge demi-traçante mais aussi la fétuque ovine durette sont des variétés particulièrement résistantes aux fortes chaleurs estivales.

Mélangé au gazon, le trèfle-nain en petite dose permet aussi de protéger votre pelouse des manques d’eau. Pensez à demander à nos experts jardiniers les meilleures méthodes pour garantir le fait d’avoir une pelouse verte toute l’année, notamment si vous venez de semer le gazon (dans ce cas, il existe un grand nombre de particularités dans l’arrosage).

Inscrivez-vous pour bénéficier de nos offres bien-être