Les amendements de sol, c’est quoi et quels sont ils ?

Conseils Jardin

0

Les amendements représentent toutes les techniques permettant de corriger les défauts du sol. Dans la pratique toutefois, et si vous êtes jardinier vous-même, vous évoquerez plus souvent l‘amendement de sol comme l’apport de l’élément correcteur. On en reconnaît plusieurs pour le jardin comme l’humus, le calcaire ou encore le sable. Il faut noter que l’impact d’un amendement de sol peut par définition être très important sur les effets des fertilisants. Pensons ici à l’usage du fumier qui a la propriété d’être humique et fertilisant à la fois. On utilise l’ensemble de ces techniques en fonction des caractéristiques de la terre de votre jardin. Demandez-nous conseil au besoin pour vos plantations.

Les différents types d’amendements des sols

On sait que pour alléger un sol trop argileux, on utilisera volontiers le sable. A contrario, si le sol est trop sablonneux, épandre du compost peut s’avérer utile. Découvrons ici les différents types d’amendements de sols.

Les composts sont des fertilisants de jardin

Ils ont indéniablement un rôle de fertilisant pour le sol car ils sont riches en azote et sont particulièrement appréciés au printemps pour faire démarrer les cultures. Cela dit, les amendements composts permettent également d’avoir une action sur les qualités physiques du sol et se mélangent à la terre du jardin lors de la préparation de celle-ci par le jardinier, avant la plantation en automne.

Le terreau comme amendement de sol ?

Les terreaux sont issus de la décomposition des feuilles et allègent le sol tout en le nourrissant. Faites toutefois attention à son usage car ses propriétés acidifient le sol et pensez par exemple à vous procurer des mélanges avec de la tourbe, du fumier, du sable ou des écorces de pin. Pour les plantes et les potagers, le terreau reste toutefois un amendement de choix. Demandez-nous les conseils de nos jardiniers sur la question de leur usage dans les techniques d’amendement.

La terre de bruyère pour votre sol de jardin ?

Nous évoquions l’acidité des terreaux non coupés. La terre de bruyère l’est particulièrement car elle provient de la décomposition des Éricacées (Le nom scientifique de la bruyère). Attention à leur composition et à la tenue de votre sol ; Elle est utilisée pour la rétention d’eau mais acidifie, nous le répétons les sols. Peut-être l’avis d’un spécialiste en jardin est-il bien conseillé sur l’usage de cet amendement. Prenez aussi bien le temps de lire les étiquettes sur la composition des produits que l’on retrouve sur le marché. Parfois, ceux-ci ne sont pas adaptés au sol de votre jardin.

Les fumiers ont toujours la cote !

Concernant le fumier décomposé, il est d’usage d’en disperser 1 à 2 kilos par mètre carré et par an. Dans le nord, on propose plutôt l’épandage en automne. C’est également le cas pour les sols argileux qui nécessitent cet amendement de sol avec un enfouissement jusqu’à 10 centimètres pour les argileux. Ce sont d’excellents fertilisants qui peuvent être utilisés aussi au printemps si vous êtes près de la mer (Au Touquet par exemple). Nous vous invitons à prendre contact avec nos services pour vous accompagner dans ces épandages, notamment si vous estimez que le sol de votre jardin est léger.

Les engrais verts issus des plantes

Parlons engrais mais verts ! Le trèfle, le lupin, la vesce commune ou la moutarde blanche sont de parfaits engrais verts que l’on sème à l’automne et que l’on fauche et enfouit dans le sol au printemps. Très bons pour l’amélioration de la structure du sol, ces amendements nécessitent de laisser toutefois les sols en jachère de l’automne au printemps suivant mais permettront de réaliser par la suite de magnifiques potagers par exemple.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Inscrivez-vous pour bénéficier de nos offres bien-être