Quelques problèmes rencontrés et solutionnés pour votre piscine

Conseils pratiques, entretien de la Piscine

0

Si vous avez une piscine, vous avez peut-être déjà rencontré quelques désagréments suite à un mauvais entretien de celle-ci. Dans cet article, découvrez quelques problèmes rencontrés par nos experts piscinistes et les solutions pratiques. Pensez à entretenir votre bassin et au traitement de l’eau de celui-ci !

Que  faire quand l’eau est laiteuse ou trouble ?

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, ce qui vous oblige à vérifier le ph, le taux de chlore, le niveau de filtration ou le taux de stabilisant.

Le pH est incorrect ? Il faut alors réajuster le pH entre 7.0 et 7.4 en ajoutant du pH plus ou du pH moins. Vous aurez ici la bonne idée de vérifier votre TAC (Titre Alcalimétrique Complet) parce que si votre taux de calcaire est trop bas, le pH ne remontra pas. L’idéal ici est de faire un traitement choc.

Un taux de chlore insuffisant ? Par un traitement choc, une floculation, procédez à des lavages répétés du filtre et faites fonctionner une bonne journée la filtration. Attention, vérifiez que le taux de stabilisant n’est pas trop bas.

Une filtration insuffisante ? Dans ce cas, augmentez la durée de filtration car si le temps est trop court, cela peut entraîner des dérèglements dans l’eau de piscine.

Une sur-stabilisation nécessite de votre part de vérifier le taux de stabilisant. Ce taux doit être inférieur à 100 ppm/ De 100 à 150 ppm, vidangez de un tiers de votre bassin. En revanche, si le taux de stabilisant est de 150 ppm, il faudra vidanger la moitié du bassin. Pensez à utiliser un chlore non stabilisé.

Pensez à demander conseil à nos experts !

Que faire si l’eau est verte ?

Il peut y avoir ici encore plusieurs origines au problème, des tests sont nécessaires.

S’il s’agit de la formation d’algues, vérifiez le pH et le TAC avant d’effectuer une chloration choc. Laver et rincer le filtre et mettre une ou plusieurs cartouches de floculant dans le skimmer en plus d’un anti-algue concentré se révélera utile.

Elle peut être verte aussi en raison d’une sur-stabilisation. C’est un sujet que nous avons déjà traité au-dessus, mais elle peut l’être aussi en cas de présence de cuivre : L’eau verte est alors translucide. Il faut vérifier le TAC, dont la valeur idéale est comprise entre 90 et 210 mg/l et utiliser un séquestrant létaux. Si cela se révèle nécessaire, procédez à une floculation liquide, filtration arrêtée pendant douze heures, puis aspirez les dépôts en les envoyant à l’égout.

D’autres cas peuvent se présenter comme une eau brune, rougeâtre ou noire, l’irritation des yeux et de la peau, des questions de pH, de dépôts calcaires ou de pression élevée sur le manomètre du filtre. Pensez à nous contacter pour effectuer un diagnostic.

Inscrivez-vous pour bénéficier de nos offres bien-être