Mieux comprendre la norme électrique des piscines

Univers de la piscine

0

Lors de l’installation d’une piscine enterrée ou hors-sol, d’un bassin ou d’un pédiluve, il faut savoir qu’il existe un certain nombre de règles électriques et de normes, dont la question de la très basse tension en fonction du périmètre autour du bassin. A l’instar d’une salle de bains, ils existe des volume de protection à l’intérieur comme à l’extérieur du bassin qu’il faudra définir à la construction de votre nouveau lieu de vie composé d’eau.

Les appareillages de piscine sous basse tension électrique

Dans l’environnement immédiat du bassin, à l’intérieur mais aussi dans sa proximité, les appareillages électriques doivent fonctionner en TBTS (Très basse tension de sécurité) sous une tension inférieure ou égale à 12 V en courant alternatif. Pour plus de sécurité, le transformateur d’alimentation doit être installé hors des volumes et au niveau du bassin, les matériels électriques doivent posséder au minimum un degré de protection IPX8 (C’est un indice de protection qui résiste à l’eau, l’IPX étant la norme de résistance à l’eau que l’on peut trouver sur de nombreux appareillages de tous les jours).

Les normes électriques pour la piscine

Les canalisations doivent être limitées à celles nécessaires aux appareillages situés dans ces volumes proches du bassin et ne doivent pas comporter de gaines métalliques. Les boîtes de connexion ne sont pas admises à l’exception de celles situées dans les volumes de proximité pour les circuits TBTS. En pratique et en théorie, seuls les appareillages destinés à l’utilisation de la piscine peuvent être installés dans et à proximité du bassin. Les matériels de nettoyage à l’instar des robots nettoyeurs de piscines doivent être alimentés en TBTS, la pompe d’alimentation et les matériels de filtration doivent quant à eux être situés dans un local ou une emplacement contigu à la piscine et accessibles par une trappe située sur la plage entourant cette dernière. Là encore, ils doivent respecter certaines mesures de protection comme l’alimentation en TBTS ou par transformateur de séparation des circuits et disposer d’une coupure automatique de l’alimentation.

La pompe et les autres matériels

La pompe de la piscine et les autres matériels doivent être reliés au bassin par des canalisations d’eau isolantes ou par des canalisations métalliques reliées à la liaison équipotentielle du bassin. Les matériels doivent être dits de classe II. En d’autres termes, ce sont des appareils qui assurent leur propre sécurité grâce à une isolation double ou renforcée : aucune partie métallique ne peut rentrer en contact avec une partie électrique. Ils ne doivent être accessibles que par la trappe ou une porte d’accès ne pouvant être ouverte qu’à l’aide d’un outil ou d’une clef. Une liaison équipotentielle supplémentaire doit être réalisée  et l’alimentation des matériels doit être protégée par un dispositif différentiel 30 mA.

Concernant les matériels spécialement destinés à être utilisés dans les piscines comme le groupe de filtration ou la nage à contre-courant, ils peuvent être alimentés sous une autre tension que le TBTS à la seule condition qu’ils soient situés dans une enveloppe dont l’isolation est équivalente à une isolation supplémentaire et présentant une protection mécanique IK07 (le degré de protection contre les impacts mécaniques externes mesuré en joules). L’ouverture de la trappe d’accès doit provoquer la coupure de toute l’alimentation des matériels situés dans l’enveloppe en question.

Il existe de nombreuses normes pour l’électricité dans et à l’extérieur des piscines, si vous souhaitez plus d’informations, demandez conseil à nos spécialistes piscinistes. sur Arras, Lille et le Touquet.

 

Inscrivez-vous pour bénéficier de nos offres bien-être